16 février 2021

Depuis maintenant plusieurs années, les assureurs quelle que soit leur forme (compagnies d’assurance, institutions de prévoyance, mutuelles) se sont lancées dans la voie de la digitalisation. Dans ce contexte, Alto, la solution de tarification et d’outils d’aide à la vente en mode Saas intégrée à Starweb, séduit de plus en plus d’assureurs complémentaires. Explications.

La crise COVID-19 que nous vivons depuis un an déjà marque un tournant. En raison de la fermeture de leurs agences, les assureurs complémentaires qui souhaitent maintenir le lien avec leurs clients ont renforcé leurs services digitaux.

Aussi, la possibilité de distribuer et de souscrire à une offre en ligne qui était jusqu’à présent un moyen de différenciation et un véritable levier de performance pour les mutuelles et les assureurs de personnes devient un incontournable.

C’est dans cet état d’esprit que le CIMUT a développé depuis 2017 Alto, solution de tarification et d’outils d’aide à la vente en mode Saas active 24h/24 7j/7.

Pour cela, Alto combine à la fois :

  • Tarificateur individuel et collectif :

La brique de tarification permet la création d’offres commerciales par assemblage de garanties et la conception tarifaire associée. Il permet par exemple de décliner une gamme de garanties en fonction du public concerné en ajustant les types et les critères de tarification.

Les offres commerciales ainsi constituées sont ensuite déployées sur les canaux de vente les plus adaptés (comparateur, e-boutique, OAV, extranets courtiers…) et accessibles à tout ou partie des réseaux de distribution (forces commerciales internes, courtiers…). Aujourd’hui adapté aux offres santé, Alto se veut un tarificateur ouvert et facilement adaptables à d’autres univers (prévoyance lourde, auto…). Intégré nativement à Starweb, une interface permet de le coupler facilement à des solutions tierces.

  • Parcours de vente en ligne :

Qu’il soit à la main du prospect ou d’une force commerciale interne ou externe, le module de vente en ligne a le souci, à chaque étape, de simplifier le parcours d’adhésion du prospect.

Il permet le recueil du besoin, l’identification des offres les mieux adaptées, la génération du bulletin d’adhésion individuel ou collectif, jusqu’à la signature électronique sécurisée et le dépôt des pièces justificatives. La demande de mise en gestion est alors poussée dans le backoffice et n’attend que la validation des équipes de gestion. L’application est conforme aux obligations d’information et de devoir de conseil.

Alto est en mesure de prendre en compte les spécificités de la gestion collective : génération des documents (contrat, notice d’information, bulletin individuel d’affiliation), gestion de l’ayant droit « facultatif » ou « obligatoire » pour l’entreprise

Enfin, grâce aux échanges permanents avec l’outil CRM de la solution Starweb, ou avec toute autre solution de gestion de la relation client, Alto contribue à la valorisation et à une meilleure connaissance du portefeuille clients et prospects.

  • Comparateur en ligne :

La brique de tarification d’Alto est interfacée avec les comparateurs d’assurances en ligne Les Furets et Le comparateur Assurance avec, à la clé, la possibilité de connecter facilement sa boutique en ligne et de réaliser un mapping pertinent de ses produits sur les comparateurs de son choix.

  • Conformité réglementaire :

Sur le plan réglementaire, Alto respecte en totalité les exigences de la Directive européenne sur la Distribution d’Assurance (DDA), entrée en vigueur le 1er octobre 2018. L’application est conforme aux obligations d’information et de devoir de conseil. Chaque utilisateur d’Alto, qu’il soit une mutuelle, une compagnie d’assurances ou un courtier peut définir son propre référentiel de questions permettant de mieux cibler la recherche du prospect et apporter un conseil personnalisé avec le formalisme attendu. Les formulaires de questions sont ainsi spécifiques au type de contrat et type de risque.

Points clés de la directive, la fiche IPID (document standardisé d’informations qui reprend de façon simple et « déjargonnée » les conditions générales d’un produit) et la fiche d’information et de conseil (document mis à disposition au prospect afin de formaliser le recueil du besoin) sont systématiquement transmis lors de l’envoi de devis ou bulletin d’adhésion. Plus produit non négligeable, la fiche d’information et de conseil est valorisée dynamiquement avec les données recueillies.

L’application est également « RGPD compliant» avec la mise en place d’une purge automatisée des affaires au-delà de 3 ans.

Sur le plan sécurité des données, la solution est désormais raccrochée à la solution d’authentification forte InWebo.

Enfin, Alto veille à être en permanence à jour de l’évolution du contexte réglementaire des assureurs complémentaires, comme c’est le cas avec l’implémentation de la Résiliation Infra Annuelle.

Aujourd’hui, en 2021, Alto représente :

  • 1 650 affaires créées chaque semaine,
  • 25 000 tarifications hebdomadaires réalisées par une mutuelle sur le comparateur LCA,
  • 150 demandes d’adhésions par semaine.

Des performances qui font écho dans la communauté des assureurs complémentaires puisqu’un quatrième client vient de choisir Alto pour la digitalisation de son parcours de vente.

Avec ces évolutions constantes, le CIMUT confirme son engagement à accompagner ses clients dans la transformation digitale de leurs parcours de vente.